Les classifications

4 critères définissent la classification :

• le type d'activité
• l'autonomie
• la responsabilité
• la compétence

 

Dans l'objectif de reconnaissance de l'expérience professionnelle acquise, tout salarié du niveau I, échelon 1, accède au niveau I, échelon 2, après 12 mois de travail effectif dans l'entreprise ou l'enseigne.

Tout salarié du niveau I, après 2 ans de travail effectif, aura la priorité pour accéder au niveau II, après une formation réussie.

Celle-ci donnera lieu à la remise au salarié d'un certificat d'aptitude au niveau II, reconnu par la branche. Le temps consacré à cette validation (tests + entretien) sera considéré comme du temps de travail.

Le salarié pourra accéder sur son établissement à un poste de niveau II, échelon 1, ou au même poste, sur un autre établissement proposé par l'employeur avec l'accord du salarié.

Une formation spécifique au poste proposé par l'entreprise, d'une durée de 1 jour minimum, sera suivie par le salarié, pour adaptation à ses nouvelles fonctions.

Les entreprises sont libres d'organiser cette formation selon les modalités et les spécificités qui leur sont propres.

Les salariés de niveau IV, échelons 1 à 4, ont au minimum le statut agent de maîtrise.

Si l'établissement réalise un chiffre d'affaires supérieur à 1.524.490€ (HT) et réunit un effectif inscrit de 30 salariés, les salariés de niveau III, échelon 3, ont le statut agent de maîtrise, et les salariés de niveau IV, échelon 4, le statut cadre.

Le statut cadre est nécessairement accordé au niveau V.

 

 

Suivre la Fédération des Services CFDT sur :